Aujourd’hui19 événements

Fractal – Festival Entre Cour et Jardin

Horaires: Jeudi 19, vendredi 20, samedi 21 à 20 h 30 et dimanche 22 mars à 16 h 30

Fractal – Festival Entre Cour et Jardin

"Corps ovni inventif.
Bavard de gestes neufs.
Corps crayon aux multiples couleurs.
Pepito crépite du désir de partager, d’être choisi par le public, d’en être aimé aussi.
Pepito délaisse le confort reposant des chorégraphies d’hier, et laisse sa technique déjà maîtrisée porter son instinct inventif, « nous voilà au match de foot ou devant des danseurs de tango ».
Avec lui le hip-hop théâtral court court pour demain.
Catégorie ovni corporel !"

Fractal, c'est l'homme partagé entre deux univers : celui de l'enfermement quotidien et médiocre et le rêve, l'ivresse qui le rendent tout à coup libre et brillant sous les projecteurs.
C'est grâce aux lumières de la scène que se produit cette métamorphose. Mais lorsque les feux de la rampe s'éteignent, que
reste-t-il ?
Métaphore de l'artiste, mais aussi schizophrénie quotidienne : Fractal, sans autres moyens que le corps du danseur et une douche lumineuse, interroge nos contradictions et nos angoisses dans une forme très ludique.

Synopsis

Un homme se réveille dans un asile psychiatrique. Enfermé.
Pourquoi ? Sans doute y a-t-il une raison, mais il ne s'en souvient plus.
Il ne lui reste que l'imagination pour fuir cette condition insupportable. Il est seul sur son tabouret, ses mains le troublent comme un corps étranger. Elles bougent toutes seules, l'agressent. Mais bientôt, elles deviennent ses alliées. Elles se plient à sa
volonté et créent de petits univers nés de son imagination, qui se construisent en spirales comme une courbe fractale jusqu'à ce que, en scratchant le sol, il en fasse sortir un génie, ou plutôt c'est lui qui se métamorphose en génie. Sous les feux de la rampe, éblouissant de virtuosité et de liberté, il devient un autre homme, mais l'effet magique ne dure pas et il s'épuise en efforts cocasses et désespérés à la fois pour retrouver cet état de grâce.

Démarche chorégraphique

Pépito et Mohamed se partagent la chorégraphie. Pépito est l'interprète. Mohamed lui apporte le regard extérieur, indispensable et le pousse à sortir de son registre habituel, pour aller sur des terrains qui ne sont pas sa spécialité (break, passe-passe).
Dans un solo, il est difficile de ne pas s'enfermer dans une gestuelle où la virtuosité prend le pas sur le sens. Maisl
l'enchaînement de variations techniques difficiles ne construit pas un propos cohérent.
Pépito a besoin de la musique pour "partir dans ses délires".
"Sur scène, il ne faut pas d'éléments extérieurs. Ce n'est pas en sortant un lapin d'un chapeau qu'on fait rêver les gens.
C'est à eux d'imaginer le chapeau et le lapin. En répétition, je rentre dans mon délire. Je sais où je veux aller, mais je suis
dans une sorte d'ivresse de la musique. C'est Mohamed qui décide de ce qu'il faut garder. Ensuite, je peux décaler mon
mouvement par rapport à la musique".

L'équipe artistique

Pépito
Depuis l'âge de 15 ans, Pépito fait du hip-hop. Intégré dès 2000 au Marathon des Anneaux (projet de formation du Grand Bleu de 1999 à 2004 rassemblant des jeunes amateurs de tout la Métropole autour d'un projet de spectacle dirigé par des professionnels - d'abord Farid Berki puis Babylone VI Teme), il est engagé par Babylone VI Teme dans "Autrement dit" qui sera présenté à Saint-Pétersbourg (Festival Rainbow dans le cadre d'un partenariat avec Le Grand Bleu) et à la Villette.
Avec son groupe "Odyssée", il gagne la même année le concours chorégraphique de Villeneuve d'Ascq. Il est vite repéré aussi bien pour sa virtuosité que pour son sens théâtral.
En 2003, il intègre le collectif 6ème sens pour "Diaspora" - tournée en France.
En 2004, il intègre la compagnie Vagabond Crew qui lui propose de jouer dans plusieurs pièces de leur répertoire, notamment "Chienne de vie"présentée à Oslo ou à Monaco, mais elle lui permet aussi de s'affirmer et de se confronter aux danseurs les plus réputés par des participations aux "championnats" : finaliste du Juste Debout International 2006 à Paris,
Champion de France au « Battle of the year France 2006 » à Montpellier,
Champion du monde au « Battle of the year International 2006 » en
Allemagne.
En 2006, il est danseur pour Farid Berki dans Exodust, tandis qu’il crée et interprète son premier solo, Fractal.
En 2007, il participe à différents battle en France et en Europe.
En 2008, il poursuit ses participations aux battle, notamment en République tchèque, et devient membre de jurys.
Il danse dans Mektoub dont il co-signe la chorégraphie avec Mohamed Sialiti.

Mohamed Sialiti
Après avoir pratiqué les arts martiaux, il se forme avec Farid Berki et Storm. Avec Farid Berki, il participe à de nombreux festivals "Musique du monde" à Confolens, "Pas de quartier" à Lille, "Go" à Armentières.
En 1998, le groupe devient Babylone VI Teme et intègre le Marathon des Anneaux (projet de formation du Grand Bleu de 1999 à 2004 rassemblant des jeunes amateurs de tout la Métropole autour d'un projet de spectacle dirigé par des professionnels - d'abord Farid Berki puis Babylone VI Teme) en tant que groupe avancé sous la direction de Farid Berki. Dans ce cadre, ils présentent leur travail à Olympie, Bologne (capitale culturelle européenne 2000), St Pétersbourg. Babylone VI Teme se professionnalise et présente "Autrement dit" à La Villette et à St Pétersbourg. Mohamed assure l'encadrement et la chorégraphie des projets amateurs du "Marathon des Anneaux" (2002-2004) puis de "Code Cage" (2004-2006).
En 2003, il joue "Spague et ch'ti" (Compagnie Babylone VI Teme) qui sera présenté à "Hip-hop Days" à Lille, au "Festival Jeunes Publics" à la Madeleine, au Grand Bleu pour Planetado à Lille. Il anime régulièrement de nombreux stages et ateliers chorégraphiques en France et en Europe.
En 2006, il est membre fondateur de la compagnie Impact.
Il signe avec Pépito la chorégraphie de son solo, Fractal.
En 2008, Mektoub marque une nouvelle étape de leur collaboration artistique.

 Le festival Entre Cour et Jardin :
* Entrée : Fractal par la compagnie Fractal
* Plat : Un Brin d’Barbara, par la compagnie la Morena
* Dessert : Grandeur et misère du III ème Reich (Bertolt Brecht), par le Naxos Théâtre.


 

Revenir a l'agenda Spectacles
Vous pourriez O aussi
Edmond
  • Le Palace (M.C.A.)
Edmond
852 queries in 1,321 seconds.