Aujourd’hui6 événements

Regardez les séries autrement avec l’Open Museum du Palais des Beaux-Arts

Depuis le 14 avril, le Palais des Beaux-Arts accueille de nouveau tableaux pas tout à fait comme les autres... En effet, à l'occasion de la venue de Séries Mania à Lille, le Palais a décidé d'orienter la 5ème édition de son Open Museum sur le thème des séries. Avec ce projet, il souhaite mettre en lumière l'art qui se cache dans nos écrans, même si on ne s'en rend pas toujours compte !

Ce sont donc 21 séries que le Palais met en avant jusqu'au 16 juillet 2018, grâce à des extraits qui, ensemble, ont une durée totale de 50 minutes - soit l'équivalent d'un épisode. Game of Thrones, Twin Peaks, Empire, The Young Pope, The Simpsons... Elles ont toutes un lien avec l'art, même si ce n'est pas évident au premier abord. En dédiant son Open Museum au rapprochement entre art et séries, le Palais des Beaux-Arts réussit à initier des néophytes, mais aussi à faire redécouvrir le musée aux habitués.

Un lien évident entre les extraits et les œuvres...

Certains extraits pourraient passer pour des tableaux animés, tant la ressemblance avec les œuvres juxtaposées est frappante. Handmaid's Tale, notamment, montre un extrait où Defred, l’héroïne, est dans la cuisine. Le jeu de lumière, les tenues et le cadre nous plongent tout droit dans les années 1600. Autour, on trouve Jeune femme et sa servante de Pieter de Hooch ainsi que 4 autres tableaux qui représentent des cuisines - lieu de l'extrait -, avec le même jeu de luminosité et la même ambiance très XVIIème siècle.

Pour Twin Peaks, le Palais ne s'est pas contenté de rechercher des œuvres en lien ; il a véritablement transformé le sous-sol en "Red Room". Quatre statues grecques, dont la Vénus dite de Milo et la Vénus de Médicis, entourent l'écran. Des tapis aux motifs rayés noirs et blancs et des rideaux rouges finissent le tableau - c'est le cas de le dire ! Aficionados de la série ou pas, chacun sera transporté par cet espace anxiogène qui abrite les doubles maléfiques des personnages de Twin Peaks...

Pour ceux qui apprécient plus les paysages, rendez-vous au niveau 1 avec Top of the Lake et P'tit Quinquin. Pour le premier, c'est un extrait montrant un des personnages au bord des rives du lac qui est diffusé. L'écran est entouré par des tableaux représentant eux aussi des lacs, dont Les vapeurs du soir, paysage d'Antoine Chintreuil. Après quelques secondes à fixer l'écran et les œuvres alentours, nous sommes entraînés au bord d'un lac, aspirés par l'immensité des tableaux.

P'tit Quinquin, disposé dans la même pièce, nous ramène dans les Hauts-de-France. La série ayant pour décor la Côte d'Opale, les tableaux n'auraient pu être mieux choisis : avec La plage de Berck et Bateaux de pêche rentrant à Berck de Ludovic Napoléon, il ne manquerait que l'odeur iodé de la mer pour nous évader...

L'extrait suivant se démarque puisque, en plus de nous laisser admirer des œuvres mondialement connues, la série fait apparaître le peintre : Van Gogh ! Les fans auront reconnus Dr. Who, saison 5, où le Docteur qui voyage à travers le temps et l'espace décide de téléporter l'artiste au Musée d'Orsay, à notre époque. Pas surprenant donc de trouver Les vaches de Vincent Van Gogh aux côtés du téléviseur !

Versailles fait preuve d'exception : le musée accueille en plus 6 costumes et des poupées miniatures issus du tournage.

...mais une aide bienvenue pour certaines séries

Certains liens sont plus difficiles à faire. Dans l'extrait de The Simpsons par exemple, Bart est envoyé en enfer. A côté, Le Concert dans l’œuf d'après Jérôme Bosch montre plusieurs personnages, chacun représentant un type de folie : l'hérésie, la bêtise, la cupidité. Sans lire le cartel situé sous l'écran, il est assez difficile de faire le rapprochement. Avec d'un côté le monde coloré des Simpsons et de l'autre un tableau assez sombre, ce n'est pas une évidence. Cependant, une fois les explications lues, on regarde l'extrait d'un autre œil.

Deadwood peut également laisser perplexe. Dans l'extrait, qui se déroule à la fin des années 1870, Cy Tolliver blâme son personnel du haut des escaliers. A côté du téléviseur, La Lettre, dit Les Jeunes et Le Temps, dit Les Vieilles de Francisco de Goya y Lucientes. On n'y avait pas prêté attention mais Cy Tolliver se trouve devant La Maja Desnuda de... Francisco Goya ! Une fois ces informations dévoilées, on aiguise notre regard et on perçoit le lien, enfin.

Des séquences comme un miroir

Là où le Palais des Beaux-Arts fait fort, c'est en diffusant des extraits où les personnages se trouvent... dans un musée ! Dans Sex & The City, Carrie et Charlotte assistent à un vernissage dans une galerie d'art contemporain. Alors que la seconde apprécie les œuvres, Carrie, elle, est sceptique. Si le rapprochement avec L'Après-dînée à Ornans de Gustave Gourbet est difficile, cette séquence est en revanche très intéressante puisqu'elle se fait le miroir des comportements que l'on peut éprouver au musée.

Le Palais reste sur cette thématique avec Mad Men. Dans l'extrait, Bert Cooper accroche un tableau de Mark Rothko dans son bureau. Comme pour Sex & The City, l'oeuvre divise les protagonistes, d'autant qu'elle coûte extrêmement cher. Quand on demande à l'un des personnages ce qu'il pense du tableau, il est mal-à-l'aise et a peur de "mal répondre" à cette question. Mais qui n'est jamais resté de marbre devant une oeuvre célèbre ou, au contraire, a été emballé par un tableau qui ne fait pas l'unanimité ? C'est là toute la beauté de cette scène, dans laquelle chacun s'est déjà retrouvé...

Les enfants aussi ont leur petit Open Museum des séries

Les enfants ne sont pas en reste puisque le musée a prévu un Open Museum Kids. Au programme, les Looneys Tunes/Pépé Le Pew avec "Pépé au Louvre", l'épisode "Les Beaux-Arts" de Barbapapa, Le Petit Nicolas au musée de peintures et "La nuit du Chevalier noir" de Scooby Doo. Avec ces 4 épisodes  dédiés à l'art, nul doute que les plus jeunes se découvriront une âme d'artiste !

Un Open Museum qui ravira les sérievores... et les autres !

En choisissant d'axer l'Open Museum sur le thème des séries, le Palais des Beaux-Arts réussit un joli coup. Car qui n'a pas été (au moins un peu) curieux en entendant ce thème et en découvrant l'affiche de l'événement ? Mordus de séries ou amateurs d'art, tout le monde trouvera son compte dans cette exposition 2.0 qui mélange classique et modernité.

L'exposition, installée jusqu'au 16 juillet, est visible le lundi de 14h à 18h et du mercredi au dimanche de 10h à 18h. Et pour ceux qui auraient peur de ne pas voir le lien, pas de panique, des visites guidées ont lieu tous les dimanches à 16h30 ! Sans oublier la Nuit des Musées le 19 mai, de 18h à 00h, qui prévoit pour l'occasion des visites guidées gratuites toutes les 30 minutes.

Avec des tarifs très accessibles qui vont de 0 à 8€, le Palais des Beaux-Arts montre que l'art n'a pas de prix et pas de classe-sociale ; une belle invitation pour découvrir les œuvres du musée ! 

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
220 queries in 1,918 seconds.