Aujourd’hui9 événements

Séoul, vite, vite ! au Tripostal

Toujours dans le cadre du riche programme proposé par Renaissance Lille3000, le Tripostal ouvre ses portes avec une exposition qui à coup sûr vous fera voyager. « Séoul vite, vite ! » vous immerge d’emblée dans un univers coloré, riche et très dynamique à l’image de ce qu’est devenu en quelques années la ville de Séoul. Coup de projecteur sur cette mégalopole transfigurée qui a su rebondir et ce malgré un contexte économique parfois complexe. C’est aussi l’occasion de célébrer les 130 ans d’amitié entre la France et la Corée, permettant aussi de proposer des événements culturels majeurs dans ces deux pays.

Tout d’abord un petit mot sur le titre de cette exposition. Il s’agit de la traduction d’une expression coréenne Seoul, bbali, bbali qui porte un double sens. L’un positif traduisant la joie et le dynamisme et un second un peu plus nuancé faisant référence à la modernisation rapide qu’a connue la capitale. C’est le point d’accroche de cette exposition ; les tensions et les interrogations ici pensées et mises en lumière par les différents artistes qui proposent une lecture de la ville selon leur expérience personnelle, tel un dialogue qu’ils auraient instauré entre eux et la mégalopole.

D’imposantes guirlandes multicolores vous accueille dès l’entrée ; vous annonçant que vous allez en prendre « plein les yeux ». Cette installation Cosmo évoque aussi l’univers intense du pop artiste coréen Choi Jeong Hwa qui a réalisé cette œuvre. Le visiteur est invité à traverser ce gigantesque mur de guirlande afin d’accéder à la suite de l’exposition.

Il faut alors prendre le temps de parcourir les différentes installations comme ce DVD bang, véritable particularité culturelle coréenne. Il s’agit de petites salles privées dont la jeunesse coréenne raffole et qui est devenu un des lieux importants de rencontre et de socialisation. C’est aussi un moyen de s’émanciper en échappant au domicile familial ou de profiter d’un peu d’intimité et de tranquillité face au tumulte permanent de la ville.

Soyoung Chung, vivant à Séoul mais ayant étudié à l’école supérieur des beaux-arts de Paris évoque le terme de la séparation, notamment entre la Corée du nord et la Corée du sud, avec des sculptures faites de bois et de néon Broken Mountain rappelant également la géographie de ville et ses collines urbanisées.

En parcourant l’exposition vous aurez égarement l’occasion de croiser des animaux (vivants). En effet Nam June Paik, figure majeure de l’histoire de l’art coréen et notamment pionnier de l’art vidéo, vous invite à l’art contemplatif en observant ces 45 poissons japonais qui eux même peuvent observer leurs compères, virtuels, dans leurs écrans de télé. Ces aquariums sont disposés au sein de la reconstitution d’un appartement coréen qui dispose également d’une chambre à la gloire du K-pop, cet énorme industrie culturelle apparue à la fin des années 1990 (Gnagnam style vous n’avez pas pu passer à côté). Clip vidéo, manga, looks formatés… font désormais partie d’un véritable « lifestyle ».

Il y a tant d’autres choses à découvrir et on ne peut que vous conseiller de prendre votre après-midi si vous voulez avoir le temps d’expérimenter et d’appréhender toutes ces œuvres ; la multiplicité et la diversité des installations sont elles aussi à l’image de la ville de Séoul : riche, étonnante, parfois déroutante mais surtout enrichissante !

"Séoul, Vite, vite !" au Tripostal
Avenue Willy Brandt, Lille
Horaires : Mer > Dim : 10H > 19H
Tarif : (donnant aussi accès à l'exposition Tu dois changer ta vie !) : 8€ (tarif plein), 6€ (tarif réduit)

 

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
192 queries in 0,258 seconds.