La Réponse des Hommes au Théâtre du Nord

Du 6 au 9 avril 2022, le Théâtre du Nord accueillait la dernière pièce de Tiphaine Raffier La Réponse des Hommes, « variation sur neuf œuvres de miséricorde ». Ancienne élève de l’École du Nord, la metteuse en scène s’empare, avec dix comédiens et quatre musiciens, des œuvres de miséricorde dans l’évangile selon Saint Matthieu.

La réponse des Hommes, le sujet

À partir de neuf commandements : accueillir les étrangers, nourrir les affamés, donner à boire aux assoiffés, vêtir ceux qui sont nus, visiter les prisonniers, assister les malades, ensevelir les morts, sauvegarder la création, enseigner les ignorants, Tiphaine Raffier met en lumière des parcours de vie fracturés sous forme de tableaux. Comment faire un choix quand aucune issue ne semble être la bonne ? Qu’est-ce que le bien ? Qu’est-ce que le juste ? Peut-on mentir si son « mensonge est honnête » ? Peut-on vraiment être miséricordieux ? En compatissant du malheur des autres, est-ce qu’on ne se nourrirait pas de leurs faiblesses ? « Est-ce que le don total existe ? », « Qui sauver quand on ne peut pas sauver tout le monde ? », la morale ne serait-elle pas un concept inventé pour maitriser l’humanité, pour la contenir ?

À force de culpabilisation et de jugement, les êtres humains, parfois bien malgré eux, finissent par faire déborder leurs travers. L’état d’une société se reflète dans le fonctionnement de ses institutions. Or celles-ci (hôpital, famille, tribunal, prison, armée, religion et université) pourtant censées être protectrices, paraissent vacillantes. La metteuse en scène montre ce que la société cherche à masquer au nom d’une certaine cohésion morale.

La foi en notre guérison nous tient debout

La mise en scène

La première histoire du spectacle démarre par une esthétique sacrificielle et cérémonielle rappelant les grandes tragédies du théâtre classique. La musique live par l’Ensemble Miroirs Étendus permet de garder une forme de cohérence et d’union dans un monde insensé où chacun, désarçonné, semble perdre pieds. Dans la deuxième partie du spectacle, des enchevêtrements subtils entre les histoires font écho à celles de la première. Une alarme assourdissante sonne l’état d’urgence et vient rompre chaque situation pour une autre.

La fin de la pièce, quoiqu’un peu tirée par les cheveux, raconte l’extinction de l’espèce humaine après la catastrophe climatique. Le manque d’empathie et de vision sur le long terme des êtres humains a fabriqué un monde futur peu réjouissant, habité par des humanoïdes. Cette nouvelle espèce ne parvient pas à tirer les leçons de cet échec puisque les erreurs commises se réitèrent de nouveau.

La Réponse des Hommes questionne les grandes valeurs morales fondatrices du monde occidental actuel sans pour autant les politiser. Intelligemment amené par sa structure labyrinthique et sans apporter de verdict définitif, le spectacle révèle toute la complexité et la vulnérabilité humaines.

Crédit photo : © Simon Gosselin

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
297 queries in 0,394 seconds.