L’exposition « Au bout de mes rêves » au Tripostal

Collectionneur d'art contemporain depuis plus de 50 ans, Walter Vanhaerents nous dévoile son incroyable collection avec l'exposition "Au bout de mes rêves", du 6 octobre 2023 au 14 janvier 2024 au Tripostal.

"Au bout de mes rêves", la Vanhaerents Art Collection se dévoile au tripostal

Grand amateur d’art artisanal et de cinéma expérimental dans sa jeunesse, sa collection témoigne d’un certain goût pour l’avant-garde et la recherche active de la perle cachée. Habituellement exposée dans un entrepôt de 3000m2 à Bruxelles ouvert aux visites, la Vanhaerents Art Collection mêle à la fois petits et grands artistes internationaux avec pour dénominateur commun des œuvres de grande envergure.

Rejoint en 2020 par ses enfants, Els et Joost dans la gestion de cette collection, Walter Vanhaerents nous invite à découvrir autrement le Tripostal au cours de l’exposition “Au bout de mes rêves”. Cette exposition, dont le nom est une référence directe au tube de Jean-Jacques Goldman, donnera à voir sur l’ensemble des trois étages du Tripostal entre 40 et 50 artistes mais également des œuvres qui n'ont encore jamais été dévoilées au public.

Focus sur quelques oeuvres marquantes

  • Portrait de Kortnee Solomon par Otis Kwame Kye Quaicoe

Otis Kwame a pour habitude de réaliser des œuvres colorées, représentant des images puissantes avec des personnes noires. Son objectif est de faire de ses peintures des célébrations de la culture noire, en se concentrant sur la réflexion de la récupération des parties de la dignité culturelle, négligées ou oubliées par l'Histoire.

Très curieux du phénomène hollywoodien western dans sa conduite et ses codes vestimentaires, "Portrait de Kortnee Solomon" illustre la jeune championne de rodéo Kortnee Solomon. À partir d'une photo de presse, il dépeint un portrait reprenant les codes du western, souvent reliés à l'identité américaine, et donc, à des hommes blancs. Mais pourquoi un cowboy ne pourrait pas être noir ? Selon l'histoire, un cowboy sur quatre était noir, mais la sous-représentation de cette communauté a effacé cela de nos mémoires.

Portrait de Kortnee Solomon par Otis Kwame Kye Quaicoe Lille 3000

Portrait de Kortnee Solomon par Otis Kwame Kye Quaicoe lille3000

  • Colosses par David Altmejd

Artiste d'origine canadienne, David Altmejd réalise des environnements intuitivement complexes et fantastiques. Il utilise pour cela différents éléments comme des miroirs, des cristaux mais aussi des fils ou des animaux en peluche.

Dans sa série "Colosses" composée de 7 œuvres, David Altmejd représente un champ large d'activité à la fois historique, sociologique, culturel ou bien surréaliste. Ces géants sont l'incarnation du passage du temps. Dans leurs corps, on aperçoit des escaliers, des passages et des marches qui témoignent des ravages des années passées. Les miroirs brisés quant à eux, sont la représentation de l'imperfection de la vie de l'homme.

Chacun des géants porte un domaine social différent (la médecine, l'architecture, la chasse, l'astronomie, l'exploitation minière et la philosophie) considéré comme une contribution à l'état de la condition humaine à travers le temps.

Le dernier de la série, "Figure with Black Arms and Strawberry" présente une forme plus humanoïde avec de faux cheveux et des fruits, mêlant à la fois l'organique et l'artificiel. Il semble être un humain se transformant en loup garou, comme une incarnation du thème de l'identité, de la relation entre l'individu et le collectif, ou encore de la vulnérabilité.

  • This Means par Laure Prouvost

Née à Croix, Laure Prouvost est une artiste dont le travail gravite autour des rêves, de l'imagination ou de la perception. À l'origine d'œuvres aussi oniriques que militantes, elle aborde des sujets profonds tels que le genre, l'émancipation ou le changement climatique.

Dans "This Means"  l'artiste évoque le symbole de la vie, et plus particulièrement l'expérience féminine, à travers la pieuvre. Considérée comme l'un des animaux les plus intelligents grâce à ses émotions et sa créativité, la pieuvre possède en plus de cela neuf cerveaux, huit tentacules, trois cœurs et du sang bleu.
Pour Laure Prouvost, c'est le subconscient humain que l'animal permet de représenter. Mais alors pourquoi ? Car les deux tiers de ses cellules nerveuses se trouvent sans ses membres, confondant pensées, touchers et mouvements.

Au bout des tentacules, des objets du quotidien en verre soufflé prennent place, pour appuyer  le langage ludique de l'artiste et son abécédaire imaginaire.

This Means par Laure Prouvost Lille 3000

This Means par Laure Prouvost lille3000

  • Oneness par Mariko Mori

Mariko Mori puise son inspiration dans ses questionnements autour de la vie, de la mort, de l'univers et de la technologie, s'interrogant sur les rapports humains à la spiritualité et ses codes.

Cette sculpture composée de six Aliens et nommée "Oneness" représentant l'unité. Pour mieux comprendre, le visiteur peut venir s'agenouiller et placer une main sur le cœur de l'une des figures extraterrestres. Immédiatement, voyez les yeux de cette dernière s'illuminer et son coeur battre. Avec six mains posées sur chaque personnage, la base de l'oeuvre va, elle aussi, s'embellir de lumière.

Par cette œuvre, l'artiste représente l'acceptation des autres avec la disparition des frontières, et la création d'une allégorie universelle du "vivre ensemble".

Oneness par Mariko Mori Lille 3000

Oneness par Mariko Mori lille3000

Les infos pratiques pour découvrir "Au bout de mes rêves"

06 OCT 2023 → 14 JAN 2024

MER → DIM – 11H → 19H
FERMÉ LUNDI & MARDI
Ouvertures exceptionnelles : 01 & 11 NOV.  2023

Tarifs : 9€ / 7€ / Gratuit
Étudiant ? Bénéficiez de l'entrée gratuite à l'exposition tous les jeudis de 16h à 19h !

Départs des visites SAMEDI et DIMANCHE 11h30 et 16h, inscription sur la billetterie ou sur place dans la limite des places disponibles.

Réservez vos billets sur Weezevent

Attention spoiler : d'autres oeuvres apparaissent dans ce teaser

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
317 queries in 0,406 seconds.