Aujourd’hui25 événements

RFM Music Live – Le concert de la Braderie de Lille au Grand Sud

Rien de tel pour bien démarrer cette nouvelle édition de la Braderie de Lille que de la commencer en musique. Pour ce faire direction donc le Grand Sud afin d’applaudir Jain et consorts lors du désormais célèbre RFM Music Live.

La Pop relaxante de Cats on Trees pour commencer Ce RFM Music Live

Ce sont les Cats on Trees qui sont chargés d’ouvrir le bal avec leur pop relaxante. Tout de jeans vêtu, le duo toulousain nous offre trois titres dont les tubes Sirens Call et Keep on Dancing. La salle, bien que se remplissant tout doucement, semble apprécier malgré une ambiance encore timide. Voilà en tout cas de quoi débuter un week-end de folie par un peu de douceur, et c’est toujours agréable.

Une configuration plutôt intime pour Bénabar

Enchaîne ensuite le plus célèbre amateur de dîners de France, nous parlons bien évidemment ici de Bénabar. Celui qui ces derniers mois s’est davantage illustré au théâtre et à l’écran, revient à ses premiers amours avec le Début de la Suite dont il nous apporte ce soir un extrait éponyme. Malgré quelques problèmes de son déjà ressentis lors du set précédent, Bénabar reprend la main sans la moindre difficulté. Ce dernier décide alors de nous proposer Quatre murs et un toit ainsi que l’effet Papillon dans une version acoustique assez intéressante. Signalons en effet que les artistes de ce soir se produiront dans une configuration plutôt intime, sans énormes effets techniques. Le bouquet final n’est autre qu’Un feu de joie, dernier single en date du parisien visiblement ravi de son retour sur une scène musicale.

Le retour de Eagle-Eye Cherry !

A peine le temps de respirer que nous sommes amenés à traverser la mer Baltique pour retrouver la voix suave d’Eagle-Eye Cherry. Disparu des radars français depuis plusieurs années maintenant, le rocker suédois nous revient avec un nouvel opus le 26 octobre dont il partage ce soir quelques titres. Nous voilà rassurés, la voix est intacte, le charme du rocker opère toujours, une bonne nouvelle en cette rentrée 2018. La température grimpe ensuite de quelques degrés, bien aidée par une formation électro acoustique qui donnera de l’intensité au Falling in love again nous rappelant une filiation certaine avec Lenny Kravitz. Et que dire de l’immense hit Save tonight qui finit de conquérir la foule présente ce soir dans ce qui semble définitivement être la petite sœur de l’Aéronef.

Boulevard des Airs met l'ambiance

La tâche s’avère difficile pour Boulevard des Airs de ne pas faire retomber la pression mais ces garçons-là savent y faire question ambiance. Ils vont d’ailleurs nous le prouver en se mettant instantanément le public dans la poche avec Emmène-Moi. Motivant les gradins comme les premiers rangs, les tarbais redonnent un coup de fouet à une audience encore trop sage à notre goût. Et cela va se confirmer avec leur tout récent single Tout le temps, aux accents « stromaeins » qui à coup sûr inondera sans difficultés les ondes FM hexagonales. La Braderie de Lille, c’est évidemment le Nord, mais la Belgique n’est pas loin, alors pourquoi pas aller faire un détour du côté de Bruxelles ? Le public semble en tout cas enchanté de cette escapade avec BDA et en redemande. Je me dis que toi aussi viendra mettre fin à un set beaucoup trop court aux yeux et aux oreilles de la majorité.

La très attendue Jain

Le temps passe et c’est déjà l’heure d’accueillir le clou du spectacle en la personne de Jain, accompagnée pour l’occasion de son tout nouvel opus Souldier. Difficile dans un set aussi bref de se faire une idée globale mais nous saisissons cependant avec plaisir cet avant-goût offert par RFM Music Live. Jain démarre d’ailleurs en trombe cette représentation avec l’ultra-connu Come, débuté à la guitare sèche avant d’être rejointe par sa fidèle machine à sons. Viennent ensuite Oh Man et ses reflets d’Afrique mais surtout Alright et ses rythmes caribéens qui nous projettent immédiatement de Lille aux îles. Le public se lâche enfin, soutenu par les multiples sollicitations de Jain, virevoltant d’un bout à l’autre de la scène. L’intensité ne va d’ailleurs guère retomber que ce soit avec Star, qui à son tour nous propulse aléatoirement entre une borne d’arcade de retro gaming et une boîte de nuit 90s, détonant ! Mais c'est surtout avec Makeba que la toulousaine emmène avec elle tout le public lors notamment d'un concours de « oh ouiii » et de sauts effrénés. Bref, un superbe moment comme à l’accoutumée.

Voilà qui vient parachever une soirée RFM Music Live fort plaisante et nous ayant insufflé suffisamment d’énergie pour attaquer du bon pied les multitudes de stands et autres litres de moules présents ce week-end à Lille !

Photo : Jain aux Nuits Secrètes © Caroline Coolen

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
352 queries in 1,138 seconds.