Aujourd’hui19 événements

Mogwai + bdrmm au Grand Sud

Faut-il encore présenter Mogwai ? Fer de lance du mouvement post rock, le groupe originaire de Glasgow était de passage au Grand Sud ce mercredi 24 mai 2022. Les Ecossais étaient passés par l'Aéronef en 2017. Ils sont de retour à Lille pour nous présenter leur dernier opus, As The Love Continues, dixième album de la formation.

bdrmm, un set entre dream pop et shoegaze

Mais avant d'attaquer par le plat de résistance, revenons un peu sur bdrmm. Assurant la première partie de cette soirée, les britanniques nous aurons proposé un set entre dream pop et shoegaze, rappelant DIIV que nous avons pu voir le 16 mai 2022 sur la scène du Grand Mix. Si les conditions techniques n'étaient pas en faveur de la formation anglaise (ça arrive), leur mélodies catchy et leur énergie étaient une bonne entrée en matière pour cette soirée. Un groupe à suivre et à revoir sans doute dans les années à venir.

Le retour de Mogwai

Quelques minutes passent et on retrouve désormais Mogwai pour un set mettant en avant leur dernière production, As The Love Continues. Sorti l'année dernière, cet album introduira le concert avec son titre d'ouverture To the Bin My Friend, Tonight We Vacate Earth, auquel succédera Ritchie Sacramento, titre phare de ce dernier opus et l'un des rares à mettre en avant la voix de leur chanteur, Stuart Braithwaite. Mais le problème avec Mogwai, comme avec la plupart des groupes qui ont environ 27 ans de carrière et une petite dizaine d'albums à son actif, c'est que chacun arrive à trouver dans ce groupe un aspect, un titre qui nous a marqué. Une attente que le groupe s'évertuera de combler en revisitant dans son répertoire quelques classiques qui sauront entraîner le public du Grand Sud (Cody, Like Herod, I Know You Are but What Am I ? et son air de piano entêtant). Si Mogwai reste un groupe fondateur du post rock, il n'en oublie pas d'y apporter ses codes, confrontant aux ambiances éthérées (auxquelles le genre nous a largement habitué) l'énergie et le contraste des guitares saturées. En témoigne l'incroyable Mogwai Fear Satan, titre signature du groupe, qui conclura ce concert en apothéose. Une fois de plus, Mogwai nous prouve qu'en plus de nous transporter album après album, ils restent un groupe où l'expérience du live permet de se rendre compte de l'intensité de leur musique. Conquis ? Oui.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
349 queries in 0,492 seconds.