Dour Festival 2008 [Jour 2]

A la vie, A la Dour !

C’est vrai que ce slogan pourrait être la base line de cette 20 ème édition tellement l’implication de tous a été forte durant ces 4 jours de festival ! Artistes, organisateurs, bénévoles, public, membres de la sécurité… tout le monde était à fond pendant 4 jours… Même les cambrioleurs de tentes étaient plus motivés que les années précédentes...
D’ailleurs, spéciale dédicace à l’équipe d’apprentis voleurs qu’on a intercepté en flag dans nos tentes et qui ne nous oublieront pas je pense…

Dour Festival 2008, 20ème édition…

Certains ne consultent même plus la prog avant d’acheter leur billet. « De toutes façons on sait qu’on va s’amuser à Dour ! Y’aura de tout les styles et forcément à la fin ça termine par de la Drum ou du Break Core ! » me dit-on.
Mais pour une 20ème édition c’est vrai qu’on aurait pu s’attendre à plus. Certes y’avait le Wu-Tang Clan, Roni Size, Ice Cube, Steel Pulse… La zone du camping avait été agrandie, 3 concerts surprises ont eu lieu le Mercredi soir sur Last Arena, mais durant le festival pas de surprises. La sécurité est mieux organisée c’est vrai, Samedi soir il est même interdit de rentrer ses boissons sur le site (une 1ère à Dour qui reste l’un des seuls festivals où il était encore possible de ramener ses boissons !), l’entrée à été réorganisée, le village associatif aussi et y’a même un stand de dégustation de bières dans la zone verte…

Mais niveau prestation des artistes, on ne peut qu’être déçu du set des Wu-Tang ou encore de celui du vieux Ice Cube. Jah Cure a annulé au dernier moment, Missil également. Un set de Subfocus aux allures dangereuses de David Guetta. Brian Jonestown Massacre est trop déchiré, BB Brunes se fait lyncher (mais ne baisse pas son froc), The Teenagers reçoit la palme du pire groupe de la part du Nobullshit !...
Mais heureusement Roni Size nous plonge dans l'ambiance fièvreuse des nuits de Bristol sur la Red Frequency, Steel Pulse fait revenir le soleil, Sinik invite Rim-K du 113, les Svinkels jouent leurs classiques, Akro assure son set, Murdock retourne La Petite Maison dans la Prairie et salue même Jah Cure, Friction nous met tous à l'heure londonienne, Didier Super ratisse large et s’approche des limites, les Birdy Harders innovent, X Makeena nous offre LA mise en scène du festival, Heavy Trash nous fait danser, Tortoise rêver, tout comme Wax Tailor et ses nappes de mélancolie, Agnostic Front fait des blessés, Heaven Shall Burn étale sa sueur et sa technique, Vibronics fait dubber avec le sourire, Iration Steppas qui rencontrent Improvisators Dub assurent, la scène Dubstep (Grimelock, The Bug, Digital Mystikz, Loefah…) fait brûler le Club Circuit Marquee, le breakcore n'est pas en reste avec les reptiles détraqués d'Otto Von Schirach, IAm X est boudé mais les Franco en redemande, Hatebreed ré-invente l'arme de destruction massive, Woven Hand nous fait pleurer, Oxbow finit sa tournée à Dour, alors que Lofofora parvient à redonner un nouveau souffle aux festivaliers du dimanche …

A la vie, à la Dour !
Les avis sont partagés sur cette 20ème édition… Certains voulaient plus de surprises, d'autres voulaient plus de tête d'affiche, d'autres ont déjà promis de revenir... Moi perso... je reste sur ma faim... (mais de toutes façons je suis sur la fin !)

Merci à l’équipe de Dour, merci aux bénévoles et aux artistes. Rendez-vous l’année prochaine… peut être…

Déja les photos de :

Wu Tang Clan
Ice Cube

Agnostic Front
Battles
Bonde do Role
Boys Noize
DJ Orgasmic
Oxbow

Life of Agony
Merauder

Do or Die
Omnikrom

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
293 queries in 0,642 seconds.