Cult Leader + Birds In Row + Barque à l’Aéronef

Alors que les amateurs de metal étaient partagés ce weekend entre le Graspop et le Hellfest, l'Aéronef a décidé de contenter les abonnés absents de ces deux événements avec une affiche taillée pour les amateurs de musiques sombres. Au programme : Cult Leader, Birds in Row et Barque.

Les lillois de Barque en ouverture

Barque ouvre la soirée et justifie sans mal sa place sur cette affiche. Avec une énergie débordante et des riffs qui blastent, le quatuor lillois parvient à accrocher le public et à marquer les esprits en suivant un cahier des charges bien rempli et en offrant une performance scénique rodée.

Birds In Row, un groupe INCONTOURNABLE

Birds in Row font partie de ces groupes dont chaque performance live est une avalanche émotionnelle. Captivant, viscéral, le set des Lavallois fait la part belle à leur dernier album, We Already Lost The World. Un choix intéressant, par la subtilité de certains morceaux qui s'associent à merveille avec l'ambiance parfois intimiste qui règne sur la scène de l'Aéronef. Là où le groupe nous avait habitué à un déluge sonore au fil de ses albums, ce set emporte le public par son côté émotionnel. Entendre les spectateurs reprendre en chœur "Hate me, love me, we already lost the world" en est un parfait exemple. Mais c'est sans compter sur l'énergie redoutable que déploie le groupe sur scène, parvenant à transcender son public et tenant à cœur à justifier leur place sur scène. Une fois de plus Birds In Row prouvent, comme s'il le fallait encore, qu'ils sont un groupe incontournable de cette scène.

Cult Leader, la surprise

On change d'ambiance avec Cult Leader. Si les Américains nous avaient habitués à des performances sans concession, le groupe se montre ici sous un nouveau jour, où les parties ambiantes viennent apporter plus de profondeur au set. Non, n'allez pas croire qu'on est ici pour rester tranquille, car lorsqu'il s'agit de déployer toute sa fureur sur scène, la formation nous montre qu'elle est à la hauteur de sa réputation. Batterie fracassante, riffs lourds et voix gutturale sont la recette d'un set amplifié avec subtilité. Une surprise qui marque les esprits.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
269 queries in 1,891 seconds.