Betizfest 2017 Jour 2 – les 15 ans

Jour 2 des 15 ans du BetiZFest.

  • Sadraen

À la fois provoquant, engagé et planant, aux sonorités et rythmiques death metal, Sadraen insuffle son univers à l’auditeur à travers des morceaux progressifs et conscients, pourtant incisifs. Fondé à Doullens, près d’Amiens en 2012, le quatuor ne compte plus ses concerts donnés dans les nombreuses salles du nord de la France après la sortie de sa première démo « Sophomore » en juin 2014 et son premier album en 2017.

  • Headblaster

Originaire de Cambrai, Headblaster s’est formé en octobre 2014 dans un style qui s'impose naturellement et s'oriente vers un Stoner/Southern Metal teinté de Rock.
Ils sont les grands vainqueurs du tremplin du BetiZFest : le Play’N’Rec.

  • Smash Hit Combo

Alors qu’on pensait le genre épuisé depuis longtemps, Smash Hit Combo persiste et signe depuis presque 10 ans dans un rap métal qui doit beaucoup à la scène US des années 90. Des textes engagés et ancrés dans la culture des jeux-vidéos, de la surconsommation d’images, et de tout ce qui fait le 21ème siècle : Smash Hit Combo dénonce les travers de sa propre génération, mais crie aussi ses rêves et ses envies en portant fièrement l’étendard des « hardcore gamers ».

  • Betraying The Martyrs

Betraying The Martyrs est un groupe de Deathcore formé en décembre 2008. Le premier EP « The Hurt, The Divine, The Light » sort en 2009 et permet au groupe de tourner sur une partie du continent Européen (France, Angleterre, Belgique, Luxembourg…). Leur troisième album « The Resilient » est sorti en janvier 2017.

  • Loudblast

Loudblast c’est une demi-douzaine d’albums mythiques, plus de 70 000 disques vendus rien qu’en France, des tournées de malade avec Coroner, Black Bomb A ou encore Dath, Cannibal Corpse : un des pionniers du metal depuis 30 ans quoi. Cette fois-ci ils proposent une tournée charnière en attendant leur prochain album qui est attendu pour la fin de l’année 2017.

  • The Haunted

The Haunted est un groupe de Thrashcore fortement influencé par la scène Thrash des années 80 (Slayer et Death Angel en tête), et la scène Death suèdoise de Gothenburg. Le groupe mélange le son des tendances métal représentées par Metallica et Forbidden, ou par des groupes comme Slayer et Dark Angel dans les années 1980, au style proprement suédois chez des groupes comme Dark Tranquillity. On y trouve également des influences de punk hardcore. Une première pour eux à Cambrai !

  • Arch Enemy

Tout au long de sa carrière, Michael Amott, ancien guitariste de Carcass et membre fondateur d’Arch Enemy, ne s’est jamais senti concerné par la conformité. Ce groupe suédois a vaillamment choisi le chemin du bouleversement des conventions établies pour le bien-être du progrès du genre musical qu’est le death metal mélodique. Arch Enemy ce sont de nombreuses tournées mondiales, la tête d’affiche du Hellfest et ils seront au BetiZfest malgré très peu de dates programmées en France.

En savoir plus sur les 15 ans du BetiZFest - Interview de l'équipe du festival

Revenir aux Live report Festivals
A lire et à voir aussi
423 queries in 0,914 seconds.