Aujourd’hui9 événements

La Brasserie Campion, entre brasserie parisienne et estaminet lillois

  • Manger

La Brasserie Campion a ouvert ses portes en janvier 2024. Après avoir ouvert 5 brasseries à Paris, l’équipe de La Nouvelle Garde débarque dans le centre de Lille avec cette nouvelle adresse entre brasserie parisienne et estaminet lillois.

Une nouvelle adresse entre brasserie parisienne et estaminet lillois

La Brasserie Campion située 32 rue Lepelletier conserve les codes des brasseries de la Nouvelle Garde, et emprunte les codes des estaminets lillois avec notamment les codes de l’architecture nordiste.

Au-delà de la première salle de réception où trône le bar, une grande verrière s’érige comme le cœur battant de la Brasserie Campion. Elle abrite la clef de voûte de toute brasserie Nouvelle Garde, la cuisine-comptoir ouverte sur la salle. Une troisième salle aux tons terracotta, bois et cadres fleuris par milliers, se présente comme le boudoir à la sauce Nouvelle Garde.

Une équipe locale et des produits locaux

En cuisine, les Lillois Raphaël Campion, et Thibaut Delvigne s’affairent pour proposer de grands classiques de la cuisine française, et bien sûr une série de spécialités du nord. Raphaël, Thibaut et leur équipe ont ainsi sillonné la région, de Boulogne-Sur-Mer jusqu’à Cambrai, pour s’approvisionner à maxima et directement chez les vertueux producteurs du coin en produits du quotidien, comme en spécialités locales. “Frometons affinés à quelques pas de Campion par l’artisan fromager Philippe Olivier, miches de pain façonnées par l’emblématique boulanger lillois Alex Croquet ou encore fumaisons iodées en direct des ateliers nordistes de chez JC David” met en avant la Nouvelle Garde. Absolument tout est cuisiné maison comme dans tous les autres antres de la joyeuse bande.

A la carte de la brasserie campion

Se trouvent notamment à la carte des entrées “pour lancer les hostilités” : poireaux vinaigrette, gravelax de truite au genièvre… Les plats vont de la saucisse purée, au tartare de bœuf, en passant par une assiette végé du moment, ou une pêche du moment. “Foutu pour foutu”, vous pouvez par exemple craquer pour un Paris-Brest au praliné maison, une crème brûlée, ou encore une généreuse mousse au chocolat servie à la louche. Un délice !

Côté boissons, on retrouve bien sûr des bières locales. La carte joliment dessinée des cocktails donne envie de commencer le déjeuner ou le dîner par une des créations sorties à l’origine du shaker de Jennifer Lenechet, championne du monde de mixologie. Les amateurs de pinard trouveront leur bonheur parmi les vins de vignerons au penchant naturel et les grandes appellations. Et si vous voulez aller jusqu’au bout de l’expérience de “l’art de vivre à la française” proposée par la Nouvelle Garde, des digeos sont disponibles pour terminer votre repas.

C’est où ?
32 rue Lepelletier 59800 Lille
(Station Rihour – Ligne 1)

C’est ouvert quand ?
Du lundi au vendredi de 12h à 15h et de 18h30 à 00h
Samedi et dimanche de 11h à 00h.

C’est combien ?
Ticket moyen midi : 20-25€ / soir : 23-35€

On réserve ? 
Le midi : entre 12h et 12h30 et quelques créneaux en deuxième service
Le soir : entre 19h et 19h30 et quelques créneaux en deuxième service
Quelques places sont ouvertes à la réservation mais la plupart des places sont sans résa.

À lire aussi

178 queries in 0,204 seconds.