Aujourd’hui19 événements

Le Strawberry Fest, 1ère édition

Le Strawberry Fest, 1ère édition

Kevin Le Strawberry Fest Style : Psyche Date de l’événement : 17/09/2016

Site Web

Cette rentrée culturelle débute par un nouveau festival à Lille : le Strawberry Fest. Imaginée par Kevin de Bains de Minuit Productions, cette première édition se déroulera les 17 et 18 septembre 2016 à la Péniche. Ce sera la seule fois sur notre bateau préféré puisque cette salle de concert de qualité va laisser place à un restaurant dans quelques mois. Mais avant de penser à cette triste fin, nous allons profiter à nouveau d’un week-end mémorable avec ce festival, sa programmation, et ses surprises !

Comment est née l’idée du Strawberry Fest qui mettra à l’honneur la musique psyché ?

Kevin : Depuis longtemps, j’ai cette idée d’un festival au sens large. Même avant la création de Bains de Minuit, c’était un rêve de gamin d’organiser un festival. Le fait de préparer des concerts depuis un an a confirmé cette envie. Et j’ai choisi le style Psyché car il se passe plein de choses dans d’autres villes, notamment à l’étranger : l’Austin Psych Fest aux Etats-Unis, en Europe, et même en France comme le Levitation à Angers le même week-end d’ailleurs. Il en manquait donc un à Lille dans ce style. Il y a d’ailleurs très peu de festivals dans la métropole. Je pense qu’il y a un public pour ce style même si c’est un petit festival pour commencer. La Péniche est bien pour ça, on verra pour l’année suivante…

Comment s’est passée la construction de la programmation ?

Construire la programmation d’un festival est difficile dans le sens où habituellement quand on programme un groupe, on le fait en fonction de la tournée. On ne choisit donc pas obligatoirement la date. Là, les dates étaient fixées à l’avance, et il a fallu trouver les groupes autour en fonction des tournées. Même si j’avais en tête des groupes que j’avais envie de faire venir, ce n’était pas toujours simple. L’idée globale était de faire du Psyché mais pas trop fermé. On voulait que ce soit plutôt ouvert avec des formes Pop, d’autres plus instrumentales, d’autres plus Rock, d’autres plus Folk… pour montrer toutes les facettes de ce genre musical. On voulait être éclectique pour ne pas juste parler au connaisseur de Pysché, mais à un public plus large. L’année prochaine, le festival pourrait tourner autour d’un autre style…

Quel est ton coup de cœur dans cette prog ?

A la base, il y a quand même eu un gros coup de cœur pour Klaus Johann Grobe qui est un artiste que je suis depuis quelques mois. Il a joué une seule fois en France. C’est assez atypique : il chante en allemand. Il y a un côté Psyché et à la fois très Pop, limite Electro, c’est donc très intéressant. La prog sonne d’ailleurs très allemande, berlinoise même.

C’est une volonté d’avoir des découvertes en plus des têtes d’affiche. C’est pour moi le principe d’un festival. J’essaie donc de faire participer la scène locale comme lors des autres dates.

Kevin

Et comme lors des concerts que tu organises, tu as laissé une belle place aux groupes lillois !

C’est une volonté d’avoir des découvertes en plus des têtes d’affiche. C’est pour moi le principe d’un festival. J’essaie donc de faire participer la scène locale comme lors des autres dates. Il y a donc trois groupes lillois : Shadow Motel, Tapeworms et V.Love.

Tu as dû faire face à des changements au niveau de la prog, ça a dû être compliqué pour toi de faire face à ces modifications de dernière minute ?

C’était très compliqué ! Le premier groupe a annulé à un mois de l’événement. Et puis, il y en a eu deux autres une semaine après. C’était un peu la poisse ! L’avantage, c’est qu’en un an, on a réussi à créer beaucoup de contacts chez les bookers français et étrangers. Ils ont été très réactifs à la suite de mes mails d’alerte. On a eu plusieurs propositions, on a donc eu le choix entre plusieurs groupes ! On n’a vraiment pas programmé les groupes remplaçants par défaut ! C’était réfléchi et je pense que ça a même permis d’avoir une prog plus intéressante. Le fait d’avoir Camera le samedi qui a déjà joué au Grand Mix et à l’Aéronef est une bonne chose ! Je ne pensais pas les avoir pour cette date-là. Je pense que c’est donc étoffé. C’est un mal pour un bien !

Et autour du festival, que pourra-t-on trouver ?

Il y aura un food truck pour chaque journée. Des dj’s vont passer de la musique en fin d’après-midi avant les concerts des deux jours. Un dj set de Beepee est prévu en after de minuit à 3h. On est donc sur des amplitudes horaires assez larges. On va aussi décorer toute le Péniche mais je n’en dis pas plus ! Mais il y aura bien sûr des fraises, plein de déco et de surprises…

A savoir :
Pass 2 jours en quantité limitée car la jauge est petite = 30€

Pass 1 jour = 17€

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir au Mag Interviews
À lire aussi
242 queries in 0,569 seconds.