Aujourd’hui18 événements

« L’Heure de la Sortie » : Des adolescents inquiétants et Laurent Lafitte au cœur d’une fable fantastique écologique

L’Actu Ciné de Lille La Nuit a cette semaine un gros coup de foudre pour L’Heure de la Sortie. Ce second long-métrage de Sébastien Marnier est une proposition de cinéma détonante dans le cinéma français. Porté par Laurent Laffite et une pléiade de jeunes comédiens étonnants, le film mixe avec maestria fantastique, thriller, épouvante, fable apocalyptique et écologique.

L’Heure de la Sortie de Sébastien Marnier : Pierre (Laurent Lafitte) va être confronté à des collégiens étranges, diaboliquement intelligents, aux projets mystérieux.

Critique de L’Heure de la Sortie

Après l’excellent Irréprochable (2015) avec Marina Foïs, Sébastien Marnier persiste et signe dans la veine d’un cinéma se confrontant à l’étrange.

Marnier porte à l'écran, de façon très libre, le roman de Christophe Dufossé, L’Heure de la Sortie. Le réalisateur est parti d’un ancien scénario, qu’il a retravaillé. On sait les difficultés que rencontrent les jeunes cinéastes français pour traiter du fantastique et de l’épouvante dans un cinéma hexagonal frileux, et pour lequel cinéma de genre rime quasi essentiellement avec comédie.

Sébastien Marnier, comme pour Irréprochable, a l’intelligence d’offrir le premier rôle de son film à une tête d’affiche, un comédien connu et reconnu : Laurent Lafitte. Il incarne Pierre Hoffman, professeur remplaçant d’un collègue qui s’est défenestré sous les yeux de ses élèves. Pierre va être confronté à des collégiens étranges, diaboliquement intelligents, aux projets mystérieux.

L’Heure de la Sortie de Sébastien Marnier : Isabelle Tillou, Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Gringe, Grégory Montel. Et si les adultes étaient le danger ?

On repère d’emblée les références que contient L’Heure de la Sortie. Le Village des Damnés est la première qui saute aux yeux (le film d'origine réalisé par Wolf Rilla en 1960, puis le remake que signe John Carpenter en 1995 : tous deux adaptés du roman de John Wyndham, Les Coucous de Midwich). On pense aussi à la fable apocalyptique Take Shelter (2011) de Jeff Nichols ou à la fameuse série TV créée dans les sixties par Rod Serling, La Quatrième Dimension (The Twillight Zone, pour les puristes).

Le film d'un fan de cinéma fantastique

Sébastien Marnier est un fan de cinéma fantastique et d’horreur. Il vénère le Suspiria (1977) de Dario Argento, Massacre à la tronçonneuse (1974) de Tobe Hooper, et d’autres grands classiques du genre. Son maître est John Carpenter ("Big John", pour les intimes) : le cinéaste de Christine, The Thing, Halloween, Fog, New-York 1997, L’Antre de la Folie, Prince des Ténèbres… En quelque sorte, Marnier paie sa dette à Carpenter avec L‘Heure de la Sortie. On y retrouve ce même rythme volontairement lancinant, métronomique, pour faire naître l’angoisse. On y trouve une musique électronique que n’aurait pas renié Carpenter lui-même (le cinéaste américain signe toutes les musiques de ses films) composée par le groupe français Zombie Zombie, auteur d'un album tribute à Big John (Zombie Zombie Plays John Carpenter).

Le genre pour parler de notre temps

Pourtant, L’Heure de la Sortie n’est pas qu’un film sous influence. Sébastien Marnier a suffisamment de talent pour s’inspirer de grands maîtres, sans pour autant servir une copie de leurs œuvres. Les références sont digérées et transformées. Comme ses illustres prédécesseurs, Marnier utilise le genre pour faire naître l’angoisse, mais aussi comme véhicule afin de parler de notre époque, de politique, de notre société.

L’Heure de la Sortie de Sébastien Marnier : les inquiétants Apolline (Luàna Bajrami) et Dimitri (Victor Bonnel) sont-ils le mal ?

Les adolescents - parmi lesquels l’hallucinante Luàna Bajrami : grande révélation du film -  sont inquiets pour notre planète. Ils regardent, observent et jugent les ravages écologiques causés par les industriels, politiques, grands groupes économiques. Le mal c'est eux ! L’Heure de la Sortie est une œuvre de dénonciation. Ne serait-ce que par leur passivité, les adultes apparaissent comme les complices du système. Le seul personnage qui soit en décalage avec les autres adultes (tous assez bizarres, cela dit) est Pierre Hofmann. L’homme est inquiétant, peu aimable, n’a aucune vie sociale, dissimule un secret, fouille les poubelles… Mal dans sa peau, il ne peut que se sentir en osmose avec ses gamins qui le fascinent. Les côtoyer, les affronter, les observer, lui permet de se révéler à lui-même (la nouvelle de Franz Kafka La Métamorphose est clairement citée).

Maîtrise de la mise en scène

Sébastien Marnier travaille chaque petit détail : l’utilisation des décors est particulièrement soignée, les mouvements d’appareils également. Le travail sur le hors-champ est impressionnant. Ce qui n’est pas filmé (ou laissé dans l’ombre) inquiète davantage que ce qui est montré à l’écran.

On est en droit de regretter que L’Heure de la Sortie s’échappe du fantastique dans sa conclusion. Mais ce choix (affirmé !) du réalisateur nous confronte à nos propres erreurs et glace les sangs. 

L’Heure de la Sortie est un film qui impressionne dans le paysage cinématographique actuel.

Le casting du film

L’Heure de la Sortie de Sébastien Marnier
Scénario : Sébastien Marnier et Elise Griffon librement inspiré du roman L’Heure de la Sortie de Christophe Dufossé

Avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory, Luàna Bajrami, Thomas Scimeca, Gringe, Adèle Castillon…

Musique : Zombie Zombie

Durée : 1h43
Sortie le 9 janvier 2019

Synopsis : Lorsque Pierre Hoffman intègre le prestigieux collège de Saint Joseph il décèle, chez les 3e 1, une hostilité diffuse et une violence sourde. Est-ce parce que leur professeur de français vient de se jeter par la fenêtre en plein cours ? Parce qu’ils sont une classe pilote d’enfants surdoués ? Parce qu’ils semblent terrifiés par la menace écologique et avoir perdu tout espoir en l’avenir ? De la curiosité à l’obsession, Pierre va tenter de percer leur secret...

Affiche, et film-annonce Haut et Court
Crédit photos : Laurent Champoussin

Revenir aux Actus
À lire aussi
248 queries in 0,832 seconds.