Aujourd’hui8 événements

Festival Les Paradis Artificiels 2023 Dinos, Doums, PLK, ZKR, Winnterzuko, Kerchak, Babysolo33, Bu$hi...

Horaires: 16:00 - 23:00 : Jour 1
13:00 - 23:00 : Jour 2

Prix :

  • 75 . normal, 79 . last chance : Pass 2 jours
  • 55 . normal, 60 . last chance : Pass 1 jour

Comment réserver ?

Le Festival Les Paradis Artificiels revient en force pour une quinzième édition ! Cette année, nous accueillons une scène 100% rap et pop urbaine, du très lourd vous attend et on compte sur vous pour retourner Lille avec nous. Le festival Les Paradis Artificiels se déroulera à La Halle de Glisse sur deux journées : le vendredi 02 juin à partir de 16h et le samedi 03 juin à partir de 13h. Musique, sport ou encore gastronomie, de multiples facettes des cultures urbaines seront représentées et animeront le festival tout au long des deux jours.

VENDREDI 02 JUIN 2023

  • Dinos : Découvert en 2018 grâce à l’album Imany, Dinos se place entre Laylow et Damso dans le registre d’un rap sombre. Le lyriciste a confirmé son rôle majeur avec Hiver à Paris en 2022, foisonnante collection d’états d’âme posés avec une force unique.

  • Bekar : Bekar trempe sa plume dans la poudre de brique rouge depuis 2018. Le Roubaisien a véritablement fait surface avec Mirasierra en 2022 et les bangers Magenta et DEHØRS.
  • Chilla : Il y a trois ans, Chilla offrait avec Mûn un joli bol d’air frais au rap français, un disque osant les allers-retours entre la trap et le R&B, la vulnérabilité et l’intransigeance, la mélancolie et la luminosité d’une mélodie qui accroche l’oreille.
  • Kerchak : Particulièrement à l’écoute de la nouvelle génération française et de la scène New-Yorkaise, le jeune rappeur Kerchak apporte à son tour un nouveau souffle à la scène musicale française. Un rythme intense, des chorégraphies démentes et des visuels dynamiques, le rappeur de Bois-Colombes enchaine des lives lors desquels il transmet une énergie décuplée.
  • Winnterzuko : Avec Winnterzuko, le rap se frotte à l’eurodance et devient une nouvelle fragrance hyperpop. La dernière sensation du rap game vient de Paris et à 22 ans, ne se refuse aucune audace.
  • Bu$hi : Bu$hi est un rappeur français né à Lyon, mais qui a vécu toute sa jeunesse à La Réunion. Il est membre du groupe Saturn Citizen (avec son binôme Mussy) et du collectif lyonnais Lyonzon. Notons qu’il rencontre son ami Mussy durant ses années de collège, et crée donc avec lui le groupe Saturn Citizen, auquel il intégrera Azur.

Samedi 03 juin 2023

  • PLK : Le Parisien d’origine polonaise défend une trap plutôt mélancolique, et le huitième de finale de la coupe du monde n’a rien dû arranger. PLK est pourtant qualifié à vie depuis son album Enna en 2020 et surtout, son Booska 1h « Emotif », qui a autant marqué les esprits qu’un certain numéro 10.

  • ZKR : ZKR s’est fait un nom en moins de temps qu’il n’en faut pour rejoindre le quartier du Pile du Nouveau Roubaix. Le natif de RBX s’est affirmé avec ses « freestyles 5min » étourdissants de maîtrise et une trap fuselée comme une Merco.
  • Doums : Éclos dans L’Entourage de Nekfeu, Alpha Wann et Jazzy Bazz, Doums partage avec ses pairs la science des lyrics pour des sons chill baignés de références cinématographiques.
  • Khali : Artiste franco-marocain originaire de Bordeaux, Khali, évolue dans le rap underground, développant un style singulier, marqué par la présence de rythmiques très présentes et une voix nasillarde et aiguë très particulière. Il se fait remarquer par quelques collaborations, comme avec Lafève et de Kosei sur le titre « Vilain », puis avec 3g et Bricksy sur « Indélébile ».
  • Rounhaa : Rounhaa est un artiste émergent de la scène rap francophone qui s’est imposé grâce à son dernier projet, Möbius. D’origine marocaine et martiniquaise, l’artiste est un boulimique du rap, aussi à l’aise sur des morceaux de rap pur que sur des airs plus mélancoliques, à l’instar de son premier succès : « Dubaï ».
  • Luther : Artiste de la nouvelle scène rap francophone et âgé seulement de 19 ans, Luther cristallise toutes les qualités de la nouvelle génération. C’est avec sa plume que l’artiste se distingue largement de sa scène et témoigne d’une grande maturité. Luther ramène un véritable vent de fraîcheur qui fait du bien.
  • Babysolo33 : Babysolo33 nous fait faire un saut vers les débuts de la première décennie en illustrant ses textes de références Millenials. Elle écrit comme sur son journal intime, avec une mélancolie qui nous propulse dans un voyage autotuné entre Cloud Rap et Dancehall Emo Sad. À travers des collaborations avec des producteurs tels que Dj Weedim, Piège, Binks Beatz ou encore Myth Syzer, BabySolo33 nous embarque dans un teenmovie qui dévoile ses rages, ses rêves et ses déceptions amoureuses.

D'autres artistes encore sont prévus au Festival Les Paradis Artificiels durant ces deux journées !

EN ATTENDANT, RAPPELEZ VOUS DE l'édition précédente du festival les paradis artificels

Revenir a l'agenda Concerts
Vous pourriez O aussi
373 queries in 1,269 seconds.