Aujourd’hui17 événements

Yann Arthus-Bertrand investit la Maison de la Photographie à Fives

Le photographe écologiste Yann Arthus-Bertrand figurait, du 16 au 18 octobre, parmi les invités d’honneur du World Forum Lille, nouveau forum mondial de l’économie responsable. L’occasion aussi de présenter, vendredi dernier, son exposition « Ma Terre vue du Ciel, une réflexion sur la croissance » à la Maison de la Photographie de Fives dans le cadre de ce Forum. C’est un ensemble colossal de 130 photographies qui est présenté du 19 octobre au 11 novembre. Le tout agrémenté d’extraits de son film Human, composé d’entretiens réalisés auprès de personnes de toutes conditions autour du Monde.

L'exposition est finalement prolongée jusqu'au 2 décembre 2018.

Une exposition très actuelle

Ce vernissage qui survient 10 jours après la publication du rapport du GIEC (Groupe International d’Experts sur le Climat), ne pouvait prendre une tournure plus actuelle. Une occasion de plus de rappeler l’urgence actuelle pour le photographe, qui a commencé son travail de la « Terre vue du ciel » lors du sommet de Rio sur le Développement Durable en 1992. Un travail qui « rend compte à quel point la Terre est toujours aussi belle », mais montre toujours plus le besoin d’action. « On le sait tous », s’alarme le photographe. Celui qui se qualifie d’« écologiste perdu » dénonce alors l’hypocrisie de tous, de politiques comme de chacun d’entre nous. « On a tous une responsabilité, et on a un confort incroyable, donc on ne s’en rend pas compte » s’indigne-t-il. Quant à la démission récente de Nicolas Hulot, ex-ministre à la Transition écologique, Yann Arthus-Bertrand ne lui en veut pas : « c’était le meilleur d’entre nous, il a fait ce qu’il a pu ».

Un changement de mode de travail

Avec une pointe de résignation donc, le photographe espère encore pouvoir marquer les consciences de son travail. Une prise de conscience qu’il a lui même effectué en changeant son mode de travail. Souvent critiqué pour son utilisation de l’hélicoptère, il l’a récemment délaissé pour le drone, beaucoup moins polluant. Il l’a notamment utilisé donc pour son dernier film, Woman, film centré sur la place des femmes autour du Monde. Sortie prévue en 2019.

Revenir aux Live report Evénements culturels
A lire et à voir aussi
238 queries in 1,564 seconds.