Aujourd’hui9 événements

Naive New Beaters + Paprika Kinski au Grand Mix

A chaque fois on vous le dit, on aime les Naive New Beaters... Voilà quelques années que nous les suivons chez LillelaNuit.com et c’est toujours avec plaisir qu’on les retrouve. Ce soir au Grand Mix ne fait pas exception.

Paprika Kinski ouvre la danse

Mais on devra patienter un peu avant de retrouver notre trio coloré préféré. Car c’est à Paprika Kinski d’ouvrir la danse. Avec son look très 80’s et sa voix sucrée à la Kylie Minogue, la demoiselle, accompagnée de ses compères à la guitare et à la batterie distille sa pop acidulée aux sonorités très actuelles.

Le public, très hétéroclite, venu en nombre (la date affiche complet), leur réserve un accueil chaleureux. On salue la reprise de "Supersonic" d’Oasis, très efficace.

"CŒUR patate" pour Naive New Beaters

Le temps du changement de set, l’atmosphère s’échauffe. Les gens sont au taquet et attendent avec impatience le groupe. Il suffira des premières notes de "La Onda" pour que la liesse explose ! La joie et la bonne humeur ne quitteront pas la salle avant la fin du show.

David Boring, toujours aussi charismatique, s’impose en chauffeur de salle. A coups de déhanché et de checks avec les premiers rangs, il sait transmettre son énergie, sa bonne humeur et son humour. Ses compères ne sont pas en reste. Eurobélix (un peu dans les nuages et c’est David Boring qui ne se gêne pas pour nous le faire remarquer...), nous offre une belle leçon de danse en tentant de nous apprendre la chorégraphie de Make Way. Et Martin Luther BB King, égal à lui mène, manie la guitare d’une main de maître.

Niveau setlist, les anciens morceaux flirtent avec les nouveaux, pour notre plus grand plaisir. "Live Good", "Another Day", 'Heal Tomorrow" sont autant d’occasions pour les gens dans la salle de chanter et de danser, bref de se faire plaisir. Et les titres du dernier album Fun Hours, que l’on redoutait un peu, parce que oui, on ne va pas le cacher, on a été un peu déçus à la première écoute, sonnent très bien en live, supportés par l’énergie folle dégagée sur scène.

"Get love" est annoncé par un « Tu sors ton cœur patate »... David n’avait pas besoin de nous le dire... le cœur patate était présent dès le début !

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
203 queries in 0,623 seconds.