Aujourd’hui19 événements

Gaspard Royant à la Péniche

En longeant les bords de la Deûle pour rejoindre la Péniche en ce soir de novembre, je suis quelque peu sceptique. Gaspard Royant… C’est le groupe parisien qui fait du rock/retro/vintage et a sorti son premier album en vinyle, avec une pochette à l’ancienne. Allons voir comment ils se débrouillent sur scène.

Pas de première partie ce soir, mais une Péniche plutôt bien remplie pour Gaspard Royant pour qui c’est le premier concert à Lille. Dès les premières notes de la belle Gibson acoustique du chanteur, ça swing. « Ça déménage » comme on aurait dit à l’époque. Pourtant le public reste timide, des hochements de têtes, de légers mouvements d’épaules, mais aucune hanche qui se laisse aller librement aux rythmes pourtant entraînants de « Back to were we aim », « All the Cool in You Is Me » ou encore « Europe ».

Malgré la tiédeur de la salle, les quatre compères ne se découragent pas. Le claviériste fou se déchaîne et dégage une énergie communicative. Le guitariste lâche des solos blues et part à l’aventure, au milieu du public. Vient le tube de l’album « Marty McFly », dont la mélodie semble familière à tous : mélange de rock 60’s moderne, pour un retour vers le futur maîtrisé.

« Si parmi vous il y a des gens qui n’aiment pas les meurtres… »

En introduction du très bon morceau « The Woods » le chanteur donne le ton en interpellant le public : « Si parmi vous il y a des gens qui n’aiment pas les meurtres… Il y en a toujours ». Les échanges avec la salle sont fréquents, toujours dans l’humour. Les titres s’enchaînent et, si l’on ferme les yeux, on s’imagine facilement dans une fête de fin d’année aux USA, au début des années 60.

Seulement voilà, même au moment des slows, personne ne cherche (ou ne trouve) sa cavalier/ère. La musique rock 60’s de Gaspard Royant est entraînante, rétro avec des touches modernes. Les mélodies prennent tout leur sens en live, dans un décor plutôt sobre pour le style. Les musiciens sont bons, et la voix du chanteur toujours juste. Les titres tantôt funk, tantôt folk tendent vers une country dansante. On sort donc musicalement satisfaits du concert (lorsqu’on adhère au style) malgré une certaine frustration de n’avoir vu le public danser et se déchaîner sur une musique faite pour bouger.

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
261 queries in 0,701 seconds.