Aujourd’hui8 événements

Pogo Car Crash Control + Junon à la Cave Aux Poètes

En descendant dans La Cave Aux Poètes, on se retrouve vite à l'étroit, preuve s'il en est que le concert était particulièrement attendu et pour cause : avec deux albums et un EP au compteur et des programmations à de nombreux festivals (dont leur passage remarqué au Hellfest), les Pogo Car Crash Control se classent dans les groupes à suivre dans cette frange énervée du rock. Pour compléter l'affiche, on retrouve Junon en première partie de cette soirée, formation bâtie sur les cendres du groupe de post-hardcore General Lee. Bref, place au live !

L'énergie de Junon

On les avait quittés en 2016 sous un autre nom lors d'un concert d'adieu qui a fait vibrer l'Aéronef, General Lee vous vous souvenez ? La formation nous avait quittés après un concert qui est resté dans nos mémoires. Mais place à Junon désormais, nouveau nom, nouvelle esthétique sans pour autant faire table rase du passé. C'est sous cette identité que. le groupe se présente à nous ce soir là, débutant ce concert par Sorcerer, titre d'ouverture de leur premier EP, The Shadow Lengthen. Sous des sonorités plus ambiantes, le groupe n'en oublie pas de faire une démonstration d'énergie et d'agressivité qui nous rappelle l'esthétique de ses débuts et quelques références telles que Cult of Luna ou Neurosis. Le contraste n'en sera que plus marquant lorsque le groupe enchaînera ses anciens titres à l'agressivité bien plus marquée. C'est sur le titre phare de leur premier EP, Carcosa, qu'on pourra constater l'adhésion du public à cette première partie où l'énergie se ressent aussi bien dans la fosse que sur scène. Une demi-heure plus tard, le groupe quitte la scène non sans un goût de trop peu, mais nul doute qu'on aura l'occasion d'en reparler d'ici peu par ici.

Pogo Car Crash Control - quelle claque !

Le nom circule depuis un moment dans la sphère rock française, mais étrangement j'étais toujours passé à côté. Le passage des Pogo Car Crash Control à La Cave Aux Poètes était l'occasion de découvrir le groupe en live et pour résumer les lignes qui vont suivre : quelle claque ! Première impression, le plafond de la Cave est bas... ce qui vous obligera à réfréner vos envies de sauter partout pendant tout le concert (enfin, si vous êtes grand). Qu'importe, c'est sous un rythme intense que le groupe enchaine les titres avec un rock frénétique, lourd et d'une efficacité redoutable, enchaînant les titres phares de leur discographie avec une adhésion incontestable du public. Une énergie brute, limite punk qui fédère un public éclectique où même les plus jeunes se retrouvent fascinés par un tel spectacle. On n'avait pas vu une telle énergie en live depuis bien longtemps et oui, une telle fête, ça manquait !

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
273 queries in 0,446 seconds.