Jimi Was Gain + Tony Truant + Château Brutal au Monk’s Café

Le Monk's Café ne s'est pas foutu de nous pour le concert de rentrée : Jimi Was Gain, Tony Truant et Château Brutal The Band ont investi la cave fraîchement relookée pour la nouvelle saison.

Comme vous le disait Furious à l'Aéronef, le duo garage Jimi Was Gain, ça ramone sec. À genoux dès le premier morceau et cravate sur la tête au quatrième, on se prête vite à leur jeu efficace et rock'n'roll. Même si le micro d'Aurélien y a laissé sa peau (un SM-57 a été maltraité pour le besoin de cette scène), la soirée s'annonce bonne.

À peine le temps de reprendre une bière ou deux et l'invité d'honneur se branche. Aussi connu comme guitariste des Wampas, Tony Truant a sa formation solo, et donne (sans surprise) dans le punk rock français. Un bel intermède terminé par un featuring avec Château Brutal. Autant dire que quand il s'agit de transition, les gars ne font pas semblant.

On avait eu droit à Marcus et ses Châteaux Brutaux à l'Aéronef la saison dernière, l'original étant retenu avec son autre (non moins trépignante) formation Airnadette. Le duo garage était cette fois-ci au complet, et même plus puisque le one man band Sonny Mat.D était de la partie pour quelques morceaux. Les deux lillois sont connus pour envoyer du lourd, et ne tardent pas à honorer leur réputation : les amplis crachent, Romain aussi, le niveau sonore malmène nos tympans et on aime ça. Après une heure dans les effluves de bières et de sueur, un verre en terrasse est le bienvenu. Quelques blagues douteuses et Château Brutal est en confiance : "Lille La Nuit, je te lèche entre les omoplates". L'année sera bonne.

 

Revenir aux Live report Concerts
A lire et à voir aussi
137 queries in 0,563 seconds.