Horaires: De 18:00 à 23:00

Prix : Gratuit

Exposition Sex’alors…

Le B.A.R vous propose l’exposition Sex’alors, qui se propose au fil des œuvres d’artistes et de créateur.ices de questionner et explorer les possibilités de représentations du sexe féminin dans l’art.

LE VERNISSAGE DE L'EXPOSITION LE 14 AVRIL 2023

Retrouvez l'Opening de Sex'alors au B.A.R de Roubaix le vendredi 14 avril 2023 ! Dans le cadre du vernissage de l'exposition Sex’alors..., la DJ Mitsuko propose un DJ set sexe brûlant, sensuel, extatique.

C'est l'occasion aussi de découvrir les œuvres et objets de Marc Alberghina, Chloé Besnard, Mathilde Coq, Jessy Deshais, Virginie Gallois, Laurie Karp, Fany Lafenouil, Max Le Con, Béatrice Meunier-Déry, Jeanne Susplugas, Nicolas Tourte et Élodie Wysocki.

Le programme des EXPOSITIONs du 14 avril au 10 juin 2023

  • Vendredi 14 avril : vernissage-rencontre avec les artistes à partir de 18:00
  • Samedi 13 mai jusqu’à 23:00 & dimanche 14 mai 15:00-19:00 : Dans le cadre de la #24 nuit des arts nocturne
  • Dimanches 7 mai & 4 juin à partir de 15:00 : Goûter des artistes, rencontre, ... au B.A.R

Pour sa prochaine exposition, le Bureau d’Art et de Recherche (B.A.R) invite les artistes Marc Alberghina, Chloé Besnard, Mathilde Coq, Jessy Deshais, Virginie Gallois, Laurie Karp, Fany Lafenouil, Max Le Con, Béatrice Meunier-Déry, Jeanne Susplugas, Nicolas Tourte, élodie Wysocki à présenter leurs œuvres et travaux à provoquer nos repères normatifs et transgressifs. Dans un geste éminemment politique, ces artistes invitent les spectateurs à regarder le sexe féminin.

De façon décomplexée, par le dessin, la photographie, le design, la broderie, ou encore le crochet, le génital féminin - longtemps repoussé aux frontières du mystique, de l’étrange et du tabou - entre dans l’espace public, esthétique, et commercial. Loin des conventions académiques érigées par les hommes pour apprivoiser et neutraliser le corps des femmes dans un ensemble de canons esthétiques et moraux, les représentations de sexes féminins se font l’occasion d’une réappropriation, mais également d’une provocation, à l’encontre des dogmes, de la pudibonderie, de la sexualisation et de l’érotisation forcée.

C’est également l’occasion d’inverser le rapport de force dans l’échange avec le public : là ou le corps féminin était représenté innocent, passif, lascif, surpris dans son intimité volée, ces artistes neutralisent un voyeurisme imposé en invitant, voire en forçant au regard sur cette intimité exhibée, transformée, consciemment, politiquement et librement.

Avec le soutien de Région Hauts-de-France, Département du Nord, Ville de Roubaix,

Bureau d'Art et de Recherche (B.A.R. #2)
Le prochain événement
Revenir a l'agenda Expositions
506 queries in 1,477 seconds.