Aujourd’hui19 événements

Les Mille Et Une… 2007 [Jour 1]

Tout est là pour vivre ce festival pendant 1001 nuits! Un festival international des plus complet!
Sont présents sur le site:
-De nombreux ateliers syrien, togolais, roumain, océanien, malien, chilien, iranien et laosien.
-Des spectacles venus du Burkina Faso, d'Equateur, d'Ukraine, de Chine. Des shows tsigane, du cirque,...
-Un espace thé en musique.
-Des films, documentaires, court-métrages, diaporamas de Colombie, Algérie, Népal, Yémen, Bolivie, Palestine.
-Un chapiteau avec des performances poètique, du théatre de rue et des petits concerts.
-Une maquilleuse pour enfant et "grand". 😉
-Un chapiteau à bar et petit plat.
Et j'en passe!
Tout cela avec 2 scènes de concert où ont défilé 22 groupes exceptionnels pour la maudique somme de 3 à 5 euros par jour. Youhou!

Ce vendredi, le clou de la soirée était la présence tant attendue de Mano Solo. Cet artiste, compositeur, dessinateur, poète, écrivain et même chef d'entreprise nous a livré, en grande partie, son dernier album "In the Garden".

On connaît ce musicien à travers 7 albums de chanson français à tendance rock, funk, mais perpétuellement sombres où il évoque sa révolte et son désespoir.
Puis on a reçu "Dehors" en 2000, un album bien plus positif, dynamique et serein.
Et bien ce soir, on a vu les 2 facettes!
Il y a dans cet album un côté davantage guinguette avec accordéon, guitare et clavier pour l'accompagner.

Fidèle à lui-même, engagé, il transmet remarquablement ses intenses émotions.
On n'entend pas ses chansons, on les ressent!
Ca prend aux tripes, ça retourne le cerveau, ça pince le coeur. Cette voix, reconnaissable parmi toutes, nous apporte un ressenti d'une telle puissance!
Et pour compléter le tout, il est très agréable sur scène, nous parle, demande à nous voir, danse, mais surtout nous communique tout ce qu'il a.

A 23h45, changement de scène... Je vais voir DAAU (Die Anarchistische Abendunterhaltung), groupe belge avec un violon, un violoncelle, une clarinette, un accordéon, une contrebasse et une batterie.

Leur musique instrumentale sans voix est teintée de rock symphonique. La technique est bonne, les morceaux sont agréables, dansants. C'est plaisant, sympa en live mais je ne l'écouterais pas chez moi. Et pourtant, ils ont 5 albums à succès à leur actif, alors à chacun d'aller écouter pour se faire son avis...

Quant au reste de la soirée, j'avoue qu'il m'est Ouhps difficile de vous en dire beaucoup Ouhps plus, mise à part que c'était extra!! Ouhps

Revenir aux Live report Festivals
A lire et à voir aussi
221 queries in 0,454 seconds.