Aujourd’hui19 événements

Musée de France d’Opale-Sud

  • Musée
60, rue de l’Impératrice Berck 62600

Horaires : tous les jours 10h - 12h et 14h - 19h, fermé le mardi (haute saison)

Prix : 3 € adultes / gratuit enfants

Environ 700 m2, répartis en deux niveaux accessibles à tous publics (ascenseur) sont ouverts à la visite.

 

 

Tandis que se développait la vie hospitalière et touristique, de nombreux artistes comme Edouard Manet et Eugène Boudin vinrent saisir les scènes caractéristiques qui rendirent célèbre la plage de Berck, à partir des années 1870. Inépuisable source de pittoresque, la plus importante marine d’échouage de France exerçait un attrait puissant, tant sur les « plagistes » que sur les peintres. En rupture d’atelier, ceux-ci trouvaient, sous les lumières changeantes de l’estran, un théâtre à la mesure des tendances novatrices initiées par les Impressionnistes, tout en profitant des charmes d’une brillante vie mondaine dynamisée par la venue des Rothschild. C’est autour du témoignage des peintres naturalistes, parfois réunis sous le terme d’Ecole de Berck, que le musée d’Opale-Sud a construit un parcours qui privilégie les thèmes liés à la vie des pêcheurs locaux. Cette peinture, dont on redécouvre depuis quelques années l’intérêt, en détaille chaque aspect : préparatifs, départ et retour des bateaux, scènes de pêche au large, travail des femmes, vie domestique… En harmonie avec ce thème, le musée d’Opale-Sud ouvre ses collections à la création contemporaine. Les acquisitions réalisées à l’occasion des nombreuses expositions temporaires - en particulier lors du premier cycle « Verre et Mer » - sont intégrées à la présentation permanente.

 

A l'étage est présenté le produit de fouilles récentes, effectuées entre la vallée de l'Authie et l'emplacement du tunnel sous la Manche. Ce territoire occupé depuis la préhistoire a toujours tiré de sa situation, sur un axe commercial majeur, une grande prospérité tout en exploitant au mieux les ressources issues de la mer (dont le sel) et un sol fertile. Récemment restaurés, les objets issus de douze sites fouillés au cours des trente dernières années constituent l'un des ensembles les plus remarquables proposés au public dans le nord de la France.

 

Ici aussi, la création contemporaine fait ponctuellement écho aux collections permanentes avec les œuvres en acier damas de Jean-Louis Hurlin et les perles en verre offertes au musée par les créateurs internationaux de l'exposition "Perles d'écume".
 

Revenir à l'annuaire Lieux Culturels
221 queries in 3,513 seconds.