Aujourd’hui3 événements

Horaires: merc et dim : de 15 à 19h / jeu et ven : de 17 à 21h / sam : de 15 à 21h

Prix : Gratuit

Post Graffiti

Depuis la fin des années 70, les pratiques liées au graffiti se sont largement diversifiées, intégrant la publicité, le marketing, franchissant les portes des galeries et des salles des ventes. Le sujet fait débat. Comment appréhender une pratique artistique née dans la rue, puisant son énergie dans l'espace urbain, avoir comme « let's motiv » la propagation d'un nom et intégrer les notions de commande, d'exposition et de cote artistique ?

La question peut donc se poser, qu’est-ce que le graffiti ? Le graffiti est avant tout une rencontre entre la rue et des artistes désireux de mettre en couleur palissades, stores, trains, métros, cabanes et autres supports urbains. L’essence du graffiti se trouve dans le « non encadrement », dans la spontanéité du geste et la confrontation directe avec le passant, par la dissémination de tags et de lettrages.

Mais le graffiti est avant tout une pratique artistique très énergique, riche et impulsive, en quête constante d'originalité dans la recherche de style. Dès les années 90, certains artistes comme L'Atlas ou Alëxone ont su croiser les styles, les cultures et autres pratiques afin de proposer une forme hybride de graffiti.

Stéphane Bruneau, commissaire de l’exposition

Alors que le graffiti s’articule autour de la rue et la mise en place d’exposition en galerie, il devient nécessaire de définir les contours de cette pratique artistique. Peut‐on encore parler de graffiti ? Le rapport à la rue est‐il toujours manifeste ?
Avec : Jonone, JR, Alëxone, Graphic Surgery, CT, Horfé, L'Atlas, TANC, Jean Faucheur, 36 Recyclab… Cooler, Iemza, Rubio, Aile 137, Jiem, Amose, Eroné, The Dude Company, Zoer, Kryo, Shure, Fyuz, Frida, Bise, Torpen, Goodog…

Toiles, dessins, photographies, sculptures… mais aussi :

  • Cabinet de curiosités : photos, sérigraphies, collages, cartons, sculptures, toys et autres oeuvres d’artistes locaux.
  • Coin lecture avec l’association Traffic : ouvrages sur le graffiti et ses nouvelles pratiques.
  • Projections : interviews d’Alexone, Graphic Surgery, L’Atlas et Horfée, montées par Sofarida.
  • Rétrospective du festival Bien Urbain

L’objectif ? Pénétrer l’univers du graffiti art contemporain, ou de ce que l’on pourrait appeler le « post‐graffiti », afin de découvrir de nombreux artistes prolifiques qui, au‐delà leurs pratiques urbaines, ont su créer un univers, un discours artistique, et une volonté croissante d’aménagement et d’investissement de l’espace urbain.

Egalement au programme :

[conférence]
Samedi 28 avril à 16h
Le graffiti aujourd’hui : état des lieux
Par Samantha Longhi
Historienne de l’art de formation, spécialisée dans l’histoire du pochoir de rue, auteur du livre Paris, de la rue à la galerie et rédactrice en chef du magazine Graffiti Art, Samantha Longhi dresse un état des lieux de ce qui est aujourd’hui le mouvement artistique le plus prolifique de la fin du XXe siècle.
>Entrée libre

[projection]
Samedi 28 avril à 18h
Women are heroes
Par l’artiste français JR
Women are heroes parle de ces femmes qui côtoient parfois la mort de près, qui prennent souvent la vie à bras le corps, passant
constamment du rire aux larmes. Ce sont des femmes dignes, généreuses, qui aspirent à un avenir meilleur avec un courage sans faille. Le film commence avec les réactions de quelques Brésiliennes face aux affiches de JR dans les favelas, et nous emmène aux quatre coins du monde, en Inde, au Kenya, puis au Cambodge.
>Entrée libre

[performances]
Tout au long de l’exposition, découvrez les différentes techniques issues du graffiti.
>dimanche 29 avril 15h>18h avec The Dude Company
>vendredi 11 mai 18h>21h : Apéro Démo avec Tsunami Graffiti
>samedi 9 juin 15h>18h avec Zoer et Kryo
>dimanche 10 juin 15h>18h avec Docteur Colors

Voir le reportage Lillelanuit de l'expo

Revenir a l'agenda Expositions
Vous pourriez O aussi
861 queries in 3,903 seconds.