Daikanyama, le bar à cocktails et amuse-bouches japonais

  • Boire un verre
  • Manger

Déjà installé rue de Gand avec Aoyama, Florian va ouvrir le bar japonais Daikanyama, à seulement quelques mètres de son restaurant. Cette nouvelle adresse nous plongera encore un peu plus dans l’univers japonais que Florian aime tant. Avant l’ouverture prévue pour janvier 2021, si tout va bien, le jeune Lillois a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule.

Daikanyama, un bar qui nous fait voyager à Tokyo

En avril 2018, Florian a ouvert le restaurant Aoyama à Lille. Avec cette cantine Tokyoïte, il a à cœur de nous faire découvrir un autre aspect de la gastronomie japonaise. En 2020, il se lance dans une nouvelle aventure pour compléter son objectif. Il décide d’ouvrir un deuxième lieu toujours inspiré de son expérience à Tokyo. “Il y a des choses que je vais pouvoir faire dans ce lieu là, et que j’aurais voulu pouvoir faire chez Aoyama. Je n’avais pas pu les faire par rapport à la configuration des lieux” raconte Florian. “Le nouvel établissement est plus grand. On passe de 70 mètres carrés à plus de 100 mètres carrés. L’idée dans ce lieu est d’avoir différents types d’assises.” Au Japon, on est souvent installés à même le sol. C’est difficile de proposer cette posture car on n’a pas l’habitude. On pourra donc s’en rapprocher… Et il y aura aussi des canapés, des fauteuils… On aura le choix de s’installer dans l’espace qui nous plaît le plus. Florian insiste sur le fait qu’il est train d’être conseillé pour rendre accessible au mieux aux personnes en situation de handicap.

Daikanyama est le nom d’un quartier de Tokyo dans lequel j’avais l’habitude de me rendre pour boire un verre ou dîner.

Florian

Le succès de la campagne de financement Ulule comme cadeau d’anniversaire

En attendant que les travaux puissent débuter, Florian a lancé une campagne de financement participatif sur Ulule le 15 octobre 2020. Parmi les contreparties, on trouve notamment des cocktails et des tsumamis -des amuse-bouches japonais- qui feront partie de la carte. “J’aimerais qu’on apporte un côté élaboré à la carte, ça peut passer par des saveurs, des produits, une présentation… Je veux avoir ce côté là qui suivra avec l’offre cocktails différente de ce qu’on peut déjà trouver sur Lille, puisque les cocktails seront à base d’alcool japonais” explique Florian. “On s’adaptera aussi à tous les régimes alimentaires” ajoute-t-il. Ses deux établissements seront complémentaires. Si on le désire, on pourra commencer la soirée dans un, et la finir dans l’autre. En attendant de découvrir la carte, la campagne Ulule est dans sa dernière ligne droite. Il reste une semaine, mais Florian sait déjà qu’il a atteint au moins l’objectif de 6000€. Le 1er décembre 2020, la cagnotte se clôturera et il pourra fêter ce beau succès, en même temps que son anniversaire. Et si le pallier des 10000€ est dépassé, c’est même lui qui fera un beau cadeau. Il effectuera un tirage au sort parmi les contributeurs Ulule (1€ = 1 chance) pour offrir un billet d’avion pour Tokyo.

Du click & collect pour commencer ?

Florian avait prévu d’ouvrir en janvier 2021. Il sait depuis l’annonce du déconfinement progressif que ce ne sera pas avant le 20 janvier. Et il se dit que finalement, les travaux qui ont pris un peu de retard ne se termineront pas dans le stress. Mais il faut quand même payer le loyer, alors Florian et son équipe vont essayer de mettre en place, un peu comme ils le font chez Aoyama, la carte pour le click & collect voire même la livraison. “Ça nous permettrait de faire connaître l’établissement avant l’ouverture, et d’avoir des retours des clients” annonce-t-il. Pour en savoir plus sur ce nouveau lieu et sa carte, Florian dévoile petit à petit son projet sur Facebook et Instagram.

Photo : © Campagne Ulule de Daikanyama

À lire aussi

113 queries in 0,247 seconds.