Aujourd’hui25 événements

November Polaroïd + Ohyo + Harry Wilis Jane

Horaires: De 21:30 à 01:30

Prix :

  • 5 : Avec cd (Vente sur place)
  • 3 : Tout public

Comment réserver ?

https://www.pixticket.com/fr/sale/WUHQXIRZ

November Polaroïd

November Polaroid, ou la chronique d’une bataille entre les formes les plus contradictoires et ses faux semblants ; où les arpèges de fine pluie se disent des averses sourdes, où la rythmique chronométrée ne bat que pour l’organe au ralenti. Des figures automnales au milieu desquelles se rencontrent deux voix, conjuguant éraillement et élégance, douceur et violence. Langueurs faussement monotones et imperfections assumées, deux funambules figent le temps, immobilisme de la beauté.

Comme un récit aux incohérences maîtrisées ; celui d’une (dream)-folk éclairée, mêlant histoires vécues, contemplation et surréalisme. Entre la douceur habitée du folk et les sonorités planantes de la dream-pop, se cache la nostalgie d’un autre temps, s’inspirant des accords de Neil Young, de la langueur énigmatique de Mazzy Star, des mots de la Beat Generation.

Oyaho

Musicienne solitaire alimentée au partage, citadine pur jus abritée dans les prés du Lot, elle est sélectionnée par les InrocksLab avant de partir chanter dans les refuges des Alpes. Ohayo façonne des chansons-cubes qui peinent à rentrer dans les cases d’un genre souvent trop rond : à l’instar de la Folk, Ohayo a la bougeotte fragile, traverse les états et les douanes sentimentales. « It’s a nice day, ‘cause you know just what you want », complimente et reproche-t-elle dans la même phrase.

Nul besoin d’être agrégé en géographie pour comprendre qu’avec un nom pareil, Ohayo nous reçoit au beau milieu de la chapelle de Mgr Dylan. Ne négligeons toutefois pas le don d’ubiquité de la Folk, cette douce maladie qui consiste à chanter des chansons avec une guitare et ce quelle que soit la latitude géographique. Lorsqu’il s’agira donc d’enterrer Ohayo, le plus tard possible évidemment, libre à vous de venir avec des disques de Mercedes Sosa, Leonard Cohen et Elliot Smith dans le même sac.

Harry Wilis Jane

Harry Wilis Jane, c'est quatre mecs qui envoient. C'est des morceaux qui font secouer la tête, fermer les yeux et taper du pied. C'est une recherche perpétuelle d'intensité, au travers de mélodies entêtantes et de rythmes endiablés. C'est vous faire vibrer au son d'une guitare travaillée, d'une voix singulière, d'un synthétiseur hypnotisant et d'une section rythmique infatigable. C'est un voyage émotionnel, partagé avec vous.

Silicon rehearsal version

Ça y est c'est déjà la fin de l'année pour le groupe :'( mais pas de panique ! On finit en beauté sur la scène du festival du Tour de chauffe ! Rendez-vous Jeudi 23 Novembre (Oui, dans 10 jours ! Note, réserve, ramène tes amis!) à la La Ferme d'en Haut à Villeneuve d'AscqTdC#12 : Sallie Ford / Harry Wilis Jane / Expo de Richard Bellia

Publié par Harry Wilis Jane sur samedi 11 novembre 2017

ou choisissez un nom
* Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, recopiez le code ci-dessous Anti-Spam Image
Revenir a l'agenda Concerts
Vous pourriez O aussi
Les icon-top-light vus
694 queries in 3,113 seconds.