Suivez-nous : facebook twitter myspace
 
       
 
Par thème
Musique
Culture
Clubbing
Vie étudiante
Cinéma
Divers
Sorties Album/DVD
Vidéos
Livres
Tous
     
Email :
Pass :
Pas encore membre ? Mot de passe oublié ?
Problème de connexion ?
 
Partenaires
Société générale Société générale
Batman, The Dark Knight
site web
vue 5527 fois
1 comm
Batman, The Dark Knight

Jeudi 14 Août 2008 Cinéma  

L’homme chauve-souris de retour ! Un film de Christopher Nolan très attendu depuis son « Batman Begins » (2005). Le classement en tête du box-office américain et la rumeur de nomination du meilleur acteur (à titre posthume) pour Heath Ledger attisent la curiosité. Le Joker est-il aussi intriguant qu’on le dit ?

Oui ! La bande annonce contient essentiellement sa voix et son rire. Le film commence en plus in medias res. Une bande de clowns attaque une banque. On cherche tout de suite des yeux le Joker. Mais là, un des premiers fondements du film éclate : la menace vient de l’intérieur. Les clowns s’éliminent les uns après les autres… seul survivant, le Joker pour qui « tout ce qui ne tue pas rend… bizarre ». Que veut-il dire ?

Le spectateur a le temps d’y penser jusqu’à la prochaine apparition du Joker. Le réalisateur nous emmène d’une scène à une autre avec subtilité. Il parvient à nous faire sursauter à plusieurs reprises. Bien sûr Batman (Christian Bale) apparaît et disparaît quand on s’y attend le moins et comme il sait si bien le faire.


Batman et surtout le Joker crèvent l’écran mais on retrouve aussi les personnages habituels. Alfred (Mickael Caine), le majordome de Bruce Wayne est fidèle au poste avec ses leitmotive cultes : « Pourquoi tombons-nous Monsieur ? Pour mieux apprendre à nous relever » (Batman begins). Gordon (Gary Oldman), le flic complice de Batman et Lucius Fox (Morgan Freeman), bras droit de Bruce dans Wayne Enterprises sont à nouveau de la partie. Sans oublier celle qui fait chavirer le cœur du chevalier noir, Rachel, interprétée par Maggie Gyllenhaal et non Katie Holmes. Dommage. On ne peut s’empêcher de comparer.

Cascades et effets spéciaux rythment le film mais ne brisent pas le réalisme recherché par le réalisateur. Tim Burton avait placé haut la barre. Mais Nolan a su se démarquer de l’univers de Burton en se concentrant sur le réalisme, la noirceur et la profondeur. Le costume de Batman a évolué. Il a même une nouvelle moto, la Bat Pod. A découvrir (dans la bande annonce pour les plus pressés) ! Le Joker de Nolan est plus sombre. La disparition de l’acteur renforce cette impression. 

Le Joker provoque la folie et sème l’anarchie à Gotham City. Il change ses règles du jeu comme bon lui semble. Difficile de le cerner. Son maquillage ne laisse apparaître que légèrement sa peau et les cicatrices de son sourire troublent. Il joue avec le procureur Harvey Dent (Aaron Eckhart), symbole du bien et triomphe en le transformant en Double Face… Il n’a aucune limite contrairement à Batman. Des personnages – perdants en feront les frais… Cet éternel combat du bien et du mal comporte des problématiques actuelles plus graves : l’obsession de la sécurité aux Etats-Unis, le pouvoir, les médias…

2h30 de film. Les curieux s’ennuieront peut-être. Les fans en profiteront. Jamais deux films sans trilogie, rendez-vous en 2011 pour la suite des aventures du chevalier noir. 


 


Aurélie GAM - Lillelanuit.com

(Revenir à la liste)
Commentaires ( 1 commentaire )
 
   
par maoqme 10/06/2009 - 21:58:49
tro cool .. le joker
  Postez votre commentaire  
     
 

Recopier le code:
 
  (limité à 300 caractères)
Dossiers du mois en cours
Un, deux, trois groupes à la fois, pourquoi multiplient-ils les projets ?Le visage, la voix ou le nom de tel ou tel musicien ne vous est pas inconnu ? Il joue peut-être dans un autre groupe....
Les 10 dernières actu
Le Noeud Pap' : le 4e numéro du web magazine est en ligneC’est bien sûr habillée d’un joli nœud papillon noir que le modèle Emeline Bion apparaît sur la...
Lettre d'une inconnue, du grand Max Ophüls d'après Stefan Zweig !Synopsis : Vienne, années 1900. À la veille d’une provocation en duel, Stefan Brand, un célèbre et...
'Les Yeux Jaunes des crocodiles', l'adaptation du best-seller de Katherine PancolLes Yeux Jaunes des crocodiles, le best-seller de Katherine Pancol, publié en 2006, sort cette semaine au...
« Under my skin », la nouvelle vidéo de Stouffi The StouvesStouffi The Stouves est de retour avec un nouveau clip, bientôt un nouvel EP et une release party. Il y a presque un an, on vous...
Ce dimanche 6 avril, les musées sont gratuits ! Vous ne savez pas quoi faire ce dimanche 6 avril ? Vous pouvez aller faire un petit tour au marché et prévoir une sortie au...
Deux Festivals pour Arras Arras en scène

Ce n’est pas un mais deux festivals qui animent Arras en ce début avril. À une demi-heure de Lille, les arts de la...
La Crème de la Crème : Ecole de commerce, love story et prostitution !Synopsis : Dan, Kelliah et Louis sont trois étudiants d'une des meilleures écoles de commerce de France. Ils sont...
La quinzaine de l'Entorse : aux croisements de l'art et du sportL’Entorse, c’est un rendez-vous annuel important de la région Nord-Pas-de-Calais qui regroupe deux univers qui ne...
Nos plus belles années : Un classique avec Streisand et RedfordSynopsis : Printemps 1937. Katie Morosky (Barbra Streisand), étudiante issue d’un milieu modeste, ardente militante...
Les inscriptions pour le tremplin Buzz Booster 2014 sont ouvertes !Avis aux artistes du Nord – Pas-de-Calais qui jouent dans la cour des musiques Hip-Hop et autres musiques urbaines, les...

Lille la Nuit .com sur Facebook
Publicité
 
       
       
 
Êtes-vous fan de lillelanuit.com ?
Rejoignez nous sur facebook